CBC, Espace à suivre ..

 

Un Espace culturel à Kisangani……..

                     Kisangani, troisième ville de la République Démocratique du Congo, regorge plusieurs artistes dans toutes les disciplines culturelles : le théâtre, la musique, le dessin, la sculpture, couture, bande dessinée, musique folklorique…

               En vue de redynamiser les activités culturelles à Kisangani, ces artistes se regroupent en synergie dans une structure dénommée « CERCLE BOYOMA CULTURE », une plate forme d’échange et de réflexion regroupant différentes associations des toutes les disciplines culturelles pour leur permettre de sortir de l’enclavement et l’isolement dont ils sont victimes. Cette plate forme poursuit les objectifs ci après : création d’un cadre d’échange et de réflexion en vue de promouvoir les activités culturelles ; informer, former et sensibiliser la population à travers les activités culturelles ; aider les artistes à se prendre en charge ; contribuer à l’épanouissement des artistes, auteurs, créateurs et jeunes talents afin que ceux – ci trouvent leur place dans la société ; accompagner les groupes cibles (jeunes, élèves, étudiants, artistes, cadres…) en vue de leur épanouissement culturel et intellectuel ; création d’un cadre de divertissement, d’attraction culturelle permanente.

             

De tout ce qui précède, l’acquisition d’un cadre culturel permanent où toutes les associations culturelles regroupées autour de « CERCLE BOYOMA CULTURE » se retrouveront pour la réalisation des activités culturelles à Kisangani, s’avère nécessaire.

Ainsi, le Cercle dispose depuis un mois d’un cadre idéal en vue de la concrétisation des objectifs assignés.

              Ce cadre dénommé « Cercle Boyoma Culture, Espace à suivre… » a une superficie de 40 m x 40 m et, est situé sur l’avenue Fina nº 14/1 dans la commune Makiso à Kisangani.

              Le cercle dispose déjà : d’un studio d’enregistrement audio numérique, des équipements de sonorisation, un podium de spectacle (6m x 4m), de 10 stands qui serviront dans le futur des lieux de lecture, bibliothèque, cybercafé, atelier de couture, cafétéria, lieu des jeux : billard, dame, six, ….).

             Avec l’acquisition de cet espace culturel à Kisangani, les artistes des différentes associations culturelles auront un lieu d’échange d’expérience, de concertations, d’organisation des plusieurs activités culturelles notamment une salle de lecture, une bibliothèque, organisation des spectacles (concert, théâtre, danse..) ; festival de musique, de théâtre, la promo scolaire ; projection de film ; lieu d’exposition d’objet d’arts ; des conférences débats ; des séminaires de formation ; enregistrement au studio, duplication et impression de pochette etc.

  DE LA GESTION DE L’ESPACE

 Outre l’Assemblée Générale, un comité de gestion est mis sur pied pour gérer cet espace culturel.

 -         L’Assemblée Générale : constituée des membres effectifs et membres adhérents. Les partenaires et les membres d’honneur y prendront part sur demande du Comité de gestion ou sur demande propre du partenaire si nécessité exige. L’Assemblée Générale propose la politique générale de l’organisation ainsi que ses orientations. Elle se réunit en Assemblée Ordinaire une fois par trimestre pour examiner l’état de lieu de l’espace, les activités ainsi que les rapports financiers et administratifs.

 -         Le Comité de gestion : gère, contrôle et décide des orientations de l’Espace. Il assure de suivi pour s’assurer de la bonne marche et de l’application des mesures des Assemblées Générales ordinaires et extra ordinaires.

 Le comité de gestion est constitué de :

 1.     Le Président : est chargé de proposer des projets, des plans d’opération et de leurs exécutions ainsi que de la gestion permanente de l’Espace. Il présente au Comité de gestion et à chaque Assemblée ordinaire un rapport sur l’exécution des programmes des activités et du budget. Il assure le contrôle des fonds pour ordonner les dépenses conformément aux lignes budgétaires. Il coordonne toutes les activités de l’Espace. En accord avec le Comité de Gestion, il engage, sans contredit, l’Espace.

 2.     Le Directeur Artistiques : est l’expert interne chargé de suivi de l’exécution des programmes et activités. Il assure son expertise pour mener la bonne marche des activités au sein de l’Espace. Il assure l’intérim et engage le comité sur délégation du pouvoir du Président en cas d’empêchement.

  3.     le Secrétaire : tient le secrétariat de l’Espace. La réception et l’Archivage des documents. Il est chargé de relation publique. Il gère les courriers et les stocks. Le courrier reçu et expédié) de manière chronologique. Dans le souci de faciliter l’inventaire des biens de l’Espace, les entrées et sorties des fournitures et autres sont enregistrées dans les fiches de stocks.

 4.     Comptable : assure du suivi de l’exécution du budget tout en ordonnant les lignes budgétaires. Il propose des dépenses au Président qui les contresignent avec le Directeur Artistique afin d’ordonner la sortie des fonds.

 5.     le Trésorier : assure la tenue de la caisse et tient à jour le Président de la situation de la trésorerie. Il est chargé des recouvrements et des opérations financières de l’Espace sur ordre du Président.

          Un audit interne pourra toujours être institué, en cas de nécessité afin de la mise à jour du patrimoine du Cercle Boyoma Culture, Espace à suivre…

          L’audit est composé des membres du Comité Directeur.

                                                           

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×